Avoir un dossier en béton pour financer son projet immobilier

Souscrire à un prêt immobilier est la solution que vous avez choisie pour financer votre projet immobilier ? Cette démarche demande une présentation de dossier en béton en vue de convaincre votre établissement bancaire.

Assainir vos comptes avant toute demande

Une banque se réfère à votre situation bancaire avant de vous accorder un prêt. Pour être sûr de pouvoir l’obtenir, il est indispensable que vous arriviez à boucler votre fin du mois et que votre compte ne soit pas souvent à découvert. Si vous respectez ces conditions, l’établissement verra que vous n’avez pas du mal à gérer vos finances et que votre difficulté à rembourser le prêt est minime. Si la banque insiste là-dessus, c’est pour s’assurer qu’il n’y aura pas de retards de paiement, d’impayés ou autres problèmes qui lui coûteront cher. Avant d’envoyer toute demande de financement immobilier, au moins plusieurs mois avant de présenter votre dossier, assurez-vous d’avoir une bonne gestion de votre argent.

Avant la présentation de votre dossier, épargnez de l’argent

Souvent, nous faisons l’erreur de penser que le recours à un prêt immobilier signifie que nous ne sommes pas en mesure de fournir un apport personnel et que nous ne disposons pas l’épargne nécessaire. Certes, la banque peut vous octroyer un prêt dans ces conditions, mais sous certaines précautions. Pour augmenter vos chances, il n’y a rien de mieux que de lui faire comprendre que vous avez déjà commencé à épargner parce que vous êtes bien en mesure de gérer vos finances et surtout de couvrir toutes vos mensualités sans aucune difficulté.

La transparence est aussi un critère de sélection pour la banque

Évoquer vos points forts et vos points faibles est la manière la plus simple d’avoir la confiance de  la banque. Autant lui dire la vérité que de dissimuler les choses et la laisser découvrir vos points faibles lors de ses enquêtes. Pour assumer, trouver une bonne explication et prouver votre crédibilité à chaque point faible :

  • Jeune et sans épargne : faites comprendre à la banque que vous débutez dans votre carrière et que vous commencez à constituer votre épargne. Mettez à l’appui votre contrat stable (CDI par exemple).
  • Sans CDI : mettez en avant vos revenus réguliers (CDD, allocations ou autres revenus) tout en accentuant sur leur régularité sur le long terme. Si vous avez ou commencez à avoir des revenus supplémentaires, faites-le savoir à votre banque.
  • Petits revenus : vous avez une gestion saine de votre argent même si vos revenus sont faibles ? Vous arrivez même à épargner ? Tous ces points forts sont à mettre en avant lors de l’établissement de votre dossier. Vous pouvez par exemple expliquer que le paiement de votre mensualité sera assuré par votre loyer.

Préparer un plan de financement est incontournable

Pour rassurer la banque que vous serez capable d’assumer le remboursement de votre prêt sur les années à venir, il est indispensable d’établir un plan de financement pour votre emprunt immobilier. Il vous suffit de réaliser un budget prévisionnel simplifié qui reprend vos revenus ainsi que vos charges mensuelles estimées sur les années à venir. À vos charges, ajoutez  bien évidemment la mensualité du prêt immobilier. Glisser ce document dans votre dossier vous permettra d’augmenter vos chances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *