Aller au contenu

À quoi servent les diagnostics immobiliers ?

Les diagnostics immobiliers permettent au futur acheteur d’un bien immobilier de connaître l’état des lieux du futur logement. Il est nécessaire que ces diagnostics soient réalisés avant la signature du contrat définitif de vente. Le nombre de diagnostics à effectuer dépend de nombreux critères.

Les diagnostics informent l’acheteur sur l’état des lieux du logement

Au cours de la vente immobilière, il est nécessaire d’informer le potentiel acheteur de l’état des lieux du logement à plusieurs égards. Une maison doit être conforme avec les normes en vigueur. Les performances énergétiques de chaque bien diffèrent selon la date de construction, et les travaux de rénovation à réaliser ainsi que d’amélioration ayant été réalisés. Ces différents éléments permettent à l’acquéreur d’avoir les informations nécessaires sur l’état général du logement, l’absence d’éléments toxiques, l’impact environnement de la maison et la consommation énergétique. Ce dernier est également informé des risques liés aux installations et la probabilité de réaliser ou non des travaux de rénovation. Le DDT est considéré comme la carte d’identité du logement en vente et permettre de veiller à ce que le logement soit décent et propre.

Les diagnostics immobiliers obligatoires

Dans le cadre de la vente immobilière d’un bien, certains diagnostics sont indispensables :

  • Le diagnostic assainissement non collectif : concerne les logements qui ne sont pas raccordés au réseau public. La durée de ce diagnostic est de 03 ans.
  • Le diagnostic gaz qui permet de vérifier l’état de l’installation intérieure de gaz. Ce dernier concerne les biens ayant été construits il y a plus de 15 ans et sa durée de validité est de 3 ans.
  • Le diagnostic électricité qui vise à contrôler l’état des installations électriques du logement. Ce dernier s’applique aux logements dont l’installation date de plus de 15 ans. Et une fois réalisé, vous disposez d’un délai de 3 ans pour vous en servir.
  • Le diagnostic amiante certifie la présence ou non des matériaux et produits contenant de l’amiante. Seuls les logements ayant été construits avant le 1er juillet 1997 sont concernés par ce diagnostic et sa durée de validité est la même que le diagnostic gaz.
  • Le DPE permet d’estimer la consommation énergétique et le taux d’émission de gaz à effet de serre. Ce dernier concerne les logements anciens et la validité est de 10 ans à condition aucuns travaux d’amélioration ne soit effectué.
  • Le diagnostic termites permet de vérifier la présence des termites, dans les logements situés dans une zone précise délimitée par un arrêté délivré par la préfecture. Il est valide pendant 6 mois.
  • Le diagnostic plomb est un constat effectué pour évaluer le risque d’exposition d’une habitation au plomb. Il concerne les logements construits avant le 1er janvier 1949 et sa durée de validité est d’un an. Si l’on détecte la présence de plomb.

Concernant le coût des diagnostics immobiliers, ils dépendent d’une dégressivité selon le nombre de diagnostics à effectuer, les professionnels proposent pour la plupart la réalisation d’un pack de diagnostics immobiliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *