Aller au contenu

Et si vous pensiez à la location meublée pour votre investissement ?

Et si vous pensiez à la location meublée pour votre investissement ?

Lorsque l’on souhaite se lancer dans l’investissement locatif, deux solutions se présentent, le plus souvent, à nous : louer en nu ou en meublé. La majorité des propriétaires bailleurs s’orientent vers la location nue. Cependant, louer en meublé, via le statut LMNP, c’est profiter d’un avantage fiscal certain. Comment ? Explications.

Les obligations du loueur en LMNP

Avant de pouvoir profiter d’avantages liés au statut de LMNP (Loueur Meublé Non Professionnel), il est nécessaire de s’acquitter de certaines obligations. Ainsi, le propriétaire devra installer des meubles de façon obligatoire, sinon, le logement sera considéré comme nu. Ainsi, un logement meublé devra avoir :

  • Une table ainsi que des chaises
  • Des luminaires
  • Des espaces de rangement
  • Une plaque de cuisson
  • Le nécessaire pour cuisiner (ustensiles de cuisine)
  • Un réfrigérateur avec congélateur intégré
  • Un lit avec les draps et la couette (peut se présenter sous la forme d’un clic-clac)
  • Des volets et/ou rideaux pour obstruer la lumière extérieure de la chambre la nuit

Bien entendu, il est possible, et même conseillé, de mettre dans les meilleures conditions le locataire pour sa venue. Par exemple, investir dans un téléviseur ou un four micro-onde n’est pas obligatoire, mais cela aidera à louer plus facilement le bien.

L’avantage fiscal de louer en LMNP

A partir du moment où ces obligations sont respectées, le propriétaire bailleur sous le statut LMNP bénéficie d’un avantage fiscal des plus intéressants. En effet, les revenus retenus d’un bien du type s’élèvent à 50%, contre 70% pour un bien nu. Ainsi, si le studio, l’appartement (ou même la maison !) meublé est loué au tarif de 500 €, alors les impôts ne retiendront que 250 € (au lieu des 350 € pour un bien nu). Concrètement, cela permet de réduire le revenu imposable et en découlent des avantages pour le propriétaire. Le premier, c’est le fait de payer moins d’impôts (dont la CSG), mais aussi d’avoir le droit à plus d’aides auprès des organismes sociaux comme la CAF.

Bref, louer un studio meublé, c’est donc réduire son revenu imposable pour toucher le même montant de loyer. De plus, l’investissement réalisé est maîtrisé, cela peut donc se faire rapidement pour chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *